Dégout - lolguys

Vécu – Il “fait caca” dans la pièce d’à côté : que faire ?


Vécu – Il “fait caca” dans la pièce d’à côté : que faire ?

 

Voilà une affaire bien gênante.

Très gênante même.

 

lolguy toilet 2

 

Quelques éléments de contexte 

Factuellement, le “pipi” a toujours été plus chantant, plus rigolo, moins engageant.

On n’a pas vraiment honte de dire “je vais faire pipi”.

D’ailleurs, on préfère toujours préciser à son mec qu’on va faire “pipi” pour le rassurer et implicitement lui faire comprendre que, quoi qu’il en soit, on ne va pas “autre chose”. On est comme ça, nous les filles.

 

Déjà, on peut tout de suite remarquer que les LOLGUYS, eux, ne s’encombrent guère des convenances et ne se gênent plus de nous préciser qu’ils vont “faire caca” (même ceux qui ont fait des études supérieures d’ailleurs) et pourtant, on se passerait volontiers de cette information. 

 

Tu ne peux pas te retenir ?

Au-delà de cet évident “over share” d’informations, on ne s’explique pas encore bien pourquoi ils ne sont pas capables de se retenir. Tout simplement.

D’aucuns évoqueront le caractère pressant et primordial de ce genre de “besoins” dans la base de la pyramide de Maslow.

Certes, mais cela reste mystérieux d’autant que certaines d’entre nous développent des capacités d’auto-constipation pouvant aller jusqu’à 4 jours (exemple : un long weekend en amoureux). Mais eux, non.

Dès qu’ils ont envie, ils y vont.

Ce secret de la nature et cette dichotomie homme/femme demeurent, à ce jour, sans réponse.

 

Revenons au huis-clos oppressant (ndlr : et parfois odorant, no comment) qui se trame dans votre petit studio.

D’accord, vous lui avez dit de “faire comme chez lui” mais vous auriez préféré qu’il pille votre frigo plutôt qu’il aille boucher vos toilettes (les deux pouvant avoir un lien de cause à effet).

C’est ce genre d’événements malheureux qui nous en ferait presque regretter de ne pas avoir les chiottes sur le palier…

 

Bref.

Vous êtes là, dans la chambre et lui, affairé aux toilettes.

La situation est critique d’autant que vous l’avez vu s’emparer – sans la moindre discrétion – de son IPhone (beuuuuuuurk).

Que faire ?

1) Le premier réflexe de survie sera le suivant : couvrir le bruit. Impérativement.

Allumer la télé ?

Vous n’avez pas de télé.

Mettre de la musique alors ?!

Oui bonne idée !

Regarder une vidéo de Norman sur YouTube ?!

Oui, ça marche aussi !

Si vous avez un lave-vaisselle à vider, c’est le moment !

 

2) Corollaire du conseil 1 : Surtout, ne pas rester inactive et ne privilégiez en aucun cas les activités silencieuses (exit la lecture de mails ou le stalkage Facebook).

Si vous avez un balcon pour prendre l’air : allez-y !

3) Ultime conseil : Pas “d’eye contact” quand il sort de son cagibi.

Surtout “act normal” et suivez l’adage de la marine américaine “don’t ask, don’t tell”

 

Bravo !!! Vous avez tenu ! Vous n’avez presque rien entendu ! Vous allez appuyer sur la touche “delete” de votre cerveau, comme si rien ne s’était jamais passé !

 

Mais c’est sûr que ça aurait été plus facile s’il ne vous avait pas balancé un elliptique :

“Je te conseille de ne pas aller aux toilettes tout de suite…”

 

Vive la France et surtout, vive les LOLGUYS.

 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.